Contrôle d’armes à feu

Contrôle d’armes à feu

Viva Rio développe des activités visant à réduire la violence armée. Ces actions sont effectuées aussi bien dans le territoire national qu’à l’étranger. Une recherche effectuée par Viva Rio en collaboration avec l’Iser indique que 90 % des armes à feu qui existent dans le pays (15 millions) se trouvent entre les mains de la société civile et non pas dans celles de l’État. Sur ce total, 50 % des armes sont illégales.

Diverses activités ont été développées au cours la dernière décennie. Parmi les objectifs recherchés se trouvent “la réduction de la demande d’armes (sensibilisation de la population sur les dangers apportés par les armes) ; surveillance de l’offre (lutte contre la contrebande et surveillance de la production, vente, exportation et importation, afin d’éviter les détournements) ; contrôle des stocks (destruction des armes excédentaires et les programmes de remise volontaire – ce programme est toujours en cours).